J’ai joué à cache-cache avec le studio manucure mobile de Gemey

1589854751.jpg

Pour être plus exacte, c’est plutôt Gemey qui a joué à cache-cache avec moi. Vendredi devait débuter la première étape à Paris de la tant attendue tournée de manucures gratuites du studio éphémère Gemey-Maybeline. Après ma journée de travail, je me suis donc rendue sur le lieu de rendez-vous. Malheureusement, aucune esthéticienne Gemey n’était là pour prendre soins de mes petits ongles.

Le problème c’est que le lieu de rendez-vous était assez vague : rue de Montorgueil, rue de Turbigo.

camion-gemey-maybeline.jpg

Une fois sur place, je me mets donc à parcourir de long en large la rue de Montorgueil et la rue de Turbigo et croyez-moi, ça fait une sacré trotte ! Je regarde à droite, à gauche et rien à l’horizon. Mais où est donc le camion Gemey en photo sur le site ?

Je prends mon iPhone et me connecte sur la page Facebook de Gemey, je me dis que s’il y avait eu un changement de dernière minute, c’est là que je trouverai l’information. La dernière actu date du mercredi et concerne tout autre chose. Je regarde sur l’événement Facebook de cette opération, rien non plus.

J’envoie un texto à une de mes lectrices qui avait elle aussi prévu de s’y rendre en début d’après-midi. Elle me dit que le camion Gemey était derrière l’église St Eutache mais qu’ils avaient prévu de se déplacer Place de la Bourse.

889836733.jpg

Au point où j’en suis, je fais le tour de l’église et je file à pied à la Bourse. Une fois sur place, il y a un petit marché mais pas de camion Gemey.

Après avoir cavalé plus d’une heure, je rentre donc chez moi un peu énervée et les ongles toujours non manucurés !

Le lendemain, je me connecte sur Facebook. Les premiers messages d’internautes mécontentes sont en ligne et je commence à saisir un peu plus ce qui s’est passé. Dina nous raconte avoir discuté avec le chauffeur. Celui-ci lui a indiqué que la police les avait chassés à plusieurs reprises du lieu de rendez-vous. Visiblement les organisateurs avaient oublié de demander une autorisation à la Mairie de Paris. Pas très pro pour une marque internationale comme Gemey.

Je leur aurais tout de suite pardonné, s’ils avaient pris la peine de nous informer. Ils auraient pu poster un des membres de leur équipe à l’intersection de la rue Montorgueil et de la rue de Turbigo. Cela aurait évité à toutes celles qui avaient fait le déplacement de chercher inutilement ce satané camion !

J’imagine que cette mésaventure leur servira de leçon et que les prochaines étapes de la tournée du Studio manucure éphémère Gemey-Maybeline auront bel et bien lieu là où elles doivent avoir lieu.

Partagez ce bon plan avec vos ami(e)s

Publicité

1 Commentaire
  1. Cet évenement etait tres mal organisé. Le point de rdv est vague mais apres une heure de promenade dans le quartier, j’ai enfin trouvé le camion, derriere l’eglise. Je prends rdv mais ils m’annoncent qu’ils ont bcp de retard sur leur planing… Peu avant mon tour, ils annoncent leur départ place de la bourse ! Je les suis puis les attend la bas mais il était deja tard et je devais rentrer, ils n’étaient tjrs pas la, j’ai abandonné en étant bien énervée !

Recevez les derniers bons plans par mail !