Brandalley

Si vous avez aimé Slumdog Millionnaire, vous aimerez…

Slumdog_affiche.jpgSi vous avez aimé Slumdog Millionnaire, le dernier film du réalisateur britannique Danny Boyle…

Si vous avez été particulièrement touché par l’enfance de ces jeunes orphelins des bidonvilles indiens…

Si vous avez été totalement retourné par la scène de mutilation de ce tout jeune garçon que l’on force à mendier…

 

… Vous aimerez sans aucun doute Les souliers rouges de Tiziana Lucattini, une pièce de théâtre que j’ai vu en juillet 2007 au Festival Off d’Avignon et qui m’a profondément marquée.

 

 souliers_rouges.jpgMammadera et Favilla courent, une course effrénée en direction du Sud, un Sud mythique pour Mammadera. Sa mère vient d’être assassinée, elle rêve d’aller là-bas, de retrouver une famille et d’échapper définitivement à « Eux », les tueurs d’enfants, les tueurs de pauvres… Elle entraîne dans sa fuite Favilla, elle lui a promis les souliers rouges de sa mère, ceux qui permettent de danser toute la nuit, comme au carnaval. Le problème, c’est que Mammadera ne semble plus se souvenir où elle a planqué les fameux souliers. La fuite éloigne les jeunes filles de leur zone, l’espace devient de plus en plus dangereux… Pour survivre à la violence, à la pauvreté, ces gamines des rues se comportent comme des adultes trop vite grandies, leur enfance leur a été volée, quel rêve résiste à une telle réalité ?

 

Synopsis issu du dossier de présentation de la pièce mis en scène par le Théâtre de l’Éphémère

 

Tout en cherchant ces satanés souliers rouges, les deux jeunes filles évoquent leur quotidien dans la rue, leurs peurs, leurs craintes mais aussi leurs rêves et leurs espoirs. C’est la première fois que j’entendais parler de mutilations d’êtres humains engendrées par des chefs de réseaux organisés de mendicité dans le but de décupler la pitié des passants. Mais, ce n’est malheureusement pas la seule chose à laquelle ces fillettes tentent d’échapper : pauvreté, prostitution, harcèlement… et surtout escadrons de la mort les poursuivent.

 

Cette pièce n’est actuellement pas jouée mais vous pouvez dégoter le texte paru aux éditions L’école des loisirs notamment sur le site de la fnac pour seulement 5€80.

 

Article publié sur mon 1er blog « Femme Pratique » le dimanche 15 février 2009

Partagez ce bon plan
Aucun commentaire

Les commentaires sont fermés

Recevez les derniers bons plans par mail !